Journée d'étude GRAFE, 27 mars 2020, Université de Genève : LANGUES D'ORIGINE ET LANGUES D'ENSEIGNEMENT : PASSAGES ET FRONTIÈRES

Journée d'étude GRAFE, 27 mars 2020, Université de Genève (Uni Dufour -  U159) : LANGUES D'ORIGINE ET LANGUES D'ENSEIGNEMENT : PASSAGES ET FRONTIÈRES

La présence d'un environnement linguistique pluriel associé aux mouvements migratoires et au multilinguisme sociétal (contact de langues et répertoires linguistiques des élèves) a des conséquences dans toutes les pratiques d'enseignement et les différentes modalités d'apprentissage dans les langues. L'enseignement et l'apprentissage coordonné de plusieurs langues est aujourd'hui une exigence de l'ensemble des systèmes éducatifs.

En évoquant les passages et les frontières entre les langues en présence à l'école, nous avons voulu centrer la réflexion sur les atouts et les obstacles d'un enseignement qui prend en considération les rencontres entre les langues à l'école et les rapports de force qui les rendent possible. La focale portée sur les recherches en didactique des langues nous permettra d'examiner les pratiques d'enseignement et les objets d'enseignement qui circulent en travaillant (ou non) ces différentes langues en présence.

Cinq questions se posent sur cette problématique :

  • Quelle est la place accordée aux langues d'origine des élèves ? 
  • Comment procède-t-on pour intégrer à l'école les élèves alloglottes? 
  • Comment le répertoire linguistique des élèves est-il pris en considération pour aborder les langues d'enseignement ? 
  • Quels sont les atouts et les difficultés dans l'organisation d'un enseignement plurilingue?
  • Comment assurer une articulation entre le système didactique principal et les systèmes didactiques auxiliaires dans l'enseignement des langues ?

Les conférencières invitées sont :

  • Marielle Rispail, Professeure émérite de l'Université de Saint-Etienne : Passages et frontières entre langues d'accueil et langues enseignées
  • Inès Garcia Azkoa, Chaire de l'UNESCO de l'Université du Pays Basque (UPV/EHU) pour le Patrimoine Linguistique Mondial : Comment envisager le traitement des langues minorisées dans l'école ?