Informations sur la revue

Responsabilités

Composition de la rédaction

La rédaction du Bulletin suisse de linguistique appliquée est composée d’un rédacteur en chef, d’une responsable des comptes rendus et d’une collaboratrice administrative.

Rédactrice en chef : Dr. Sara Cotelli
Université de Neuchâtel
Centre de langues
Av. du 1er-Mars 26
2000 Neuchâtel
sara.cotelli@unine.ch

Responsable des comptes rendus : N.N.

Collaboratrice administrative : Florence Wälchli
Centre de linguistique appliquée & Chaire de linguistique française
Pierre-à-Mazel 7
CH-2000 Neuchâtel

Comité scientifique de la revue

Le bureau de la VALS-ASLA fait office de comité scientifique de la revue. Les propositions d’édition de numéros thématiques sont envoyées à la rédactrice en chef (« voir Conditions de soumission de numéros thématiques »), qui les évalue et demande, si nécessaire, des précisions aux personnes dont elles émanent. Elle soumet ensuite les propositions à l’approbation du bureau de la VALS-ASLA.

Éditeur d’un numéro thématique

Une fois sa proposition de numéro thématique formellement acceptée, l’éditeur a la responsabilité de trouver des auteurs pour son numéro ainsi que de veiller à ce que les auteurs rendent leurs articles dans les délais ; il assure la correspondance avec les auteurs et en tient la rédaction informée ; il transmet aux auteurs les consignes de mise en page qui lui ont été fournies par la rédaction et s’assure que ces consignes sont respectées.

Conditions de soumission de numéros thématiques

Le Bulletin suisse de linguistique appliquée publie des articles portant sur des recherches originales en linguistique appliquée en français, en allemand, en italien et en anglais.

Toute chercheuse et tout chercheur peut soumettre une proposition de numéro thématique pour le Bulletin suisse de linguistique appliquée. Pour ce faire, on s’adressera à la rédactrice en chef de la revue (sara.cotelli@unine.ch), laquelle présentera le projet au bureau de la VALS-ASLA, qui fonctionne en tant que comité scientifique de la revue.

La partie rédactionnelle confiée à l’éditeur ou à l’éditrice est d’environ 170 pages, chaque article comptant une quinzaine de pages.

Pour soumettre une proposition, deux cas de figure se présentent :

1. Proposition d’une thématique spécifique
Le Bulletin suisse de linguistique appliquée ne publie pas d’actes de colloques ou de journées d’étude. Cependant, les contributions de telles manifestations peuvent constituer le noyau d’un numéro thématique. En cas d’acceptation de leur proposition par le bureau, les éditeurs procéderont à un appel à contribution par les canaux de diffusion habituels (dont obligatoirement la newsletter de la VALS-ASLA). Ils procéderont à une sélection parmi les propositions reçues (8-10 articles au total) en veillant notamment à un certain équilibre des langues.

2. Résultats d’un projet de recherche
La publication des résultats de projets de recherche nationaux ou internationaux ne devra pas passer par l’étape de l’appel à contributions par les réseaux habituels. Sur le plan scientifique, les éditeurs veilleront à mettre en évidence les spécificités méthodologiques de leur projet. Ils veilleront également à présenter un nombre suffisant de contributions. Enfin, on évitera les numéros monolingues.

En cas d’acceptation par le bureau de la VALS-ASLA, l’éditeur ou l’éditrice se verra confier un numéro du de la revue, dont il assumera la responsabilité. La rédactrice lui fournira toutes les informations nécessaires à la réalisation du numéro (échéancier, consignes de rédaction, procédure de « double-blind peer review », etc.).

Pour tout renseignement, veuillez contacter sara.cotelli@unine.ch.

Procédure d’évaluation des articles

Tout article édité dans le Bulletin suisse de linguistique appliquée est soumis à un examen par les pairs en double insu, qui se déroule comme suit :

1. L’éditeur propose une liste de relecteurs à la rédaction (un relecteur par article prévu) ; la rédactrice en chef valide la liste et la complète par une seconde liste de relecteurs. Dans le souci d’assurer une très haute qualité du Bulletin suisse de linguistique appliquée, la rédaction a recours à la communauté scientifique nationale et internationale pour choisir comme relecteurs des spécialistes des domaines concernés. La liste des seconds relecteurs est communiquée à l’éditeur du numéro thématique.

2. Les auteurs envoient la première version de leur article à l’éditeur, qui la transmet à la rédactrice en chef. Celle-ci envoie ces premières versions sous forme anonymisée aux experts choisis par l’éditeur et aux experts qu'elle a choisis elle-même. Chaque article est donc relu par deux relecteurs, l’un choisi par l’éditeur, l’autre par la rédactrice en chef. L’identité de l’auteur n'est pas révélée aux relecteurs, de même que l’identité des relecteurs n’est pas révélée à l’auteur.

3. Les relecteurs remettent leur rapport à la rédactrice en chef. Celle-ci transmet ensuite les rapports qu’elle a reçus à l’éditeur. Puis l’éditeur transmet les rapports aux auteurs concernés.

Les auteurs dont les articles ont été acceptés avec modifications envoient la version définitive de leur article à l’éditeur, qui après avoir vérifié que les corrections correspondent bien aux demandes des relecteurs, les transmet à la rédactrice.

Consignes de rédaction